De la création d’une petite entreprise à son bon fonctionnement et à sa croissance, chaque entrepreneur planifie tout à sa manière. Cependant, même les entreprises les plus prospères rencontrent parfois des difficultés qui échappent à leur contrôle. Qu’il s’agisse d’une catastrophe naturelle, d’une panne d’équipement, d’une maladie ou d’une blessure d’un employé, ou encore d’une économie instable, une petite entreprise ou une startup peut subir des urgences financières de toutes sortes et de toutes tailles.

Une petite entreprise doit donc être préparée à toutes ces urgences financières et la création d’un “fonds d’urgence” est la meilleure solution. Vous devez toujours planifier les questions financières à l’avance ; il est important d’avoir un plan pour tous les types d’urgences financières et pour ce faire, vous devez connaître toutes les options disponibles.

Cet article présente la procédure à suivre, étape par étape, pour planifier et créer un plan de financement d’urgence pour votre petite entreprise, en utilisant toutes les options possibles.

Étape 1 : Effectuez une évaluation des risques

La première chose à faire est de connaître le niveau de risque encouru. La taille réelle de votre fonds d’urgence peut varier en fonction de votre secteur d’activité et de la nature des risques encourus. Par exemple, si le risque d’être poursuivi par un client est élevé, ou si votre secteur est fortement réglementé par le gouvernement, vous devrez peut-être faire appel à un analyste commercial efficace pour calculer les chiffres.

Mais si vous exploitez une entreprise relativement peu risquée, il est bon de disposer de trois à six mois de liquidités dans un fonds d’urgence.

Étape 2 : Gérez judicieusement l’argent dont vous disposez

Un énorme fonds d’urgence ne sera pas suffisant si votre trésorerie est mal gérée. Gérez vos dépenses avec soin, améliorez vos créances en demandant aux clients d’accélérer leurs paiements et assurez-vous de payer vos employés en premier, car les employés non payés seront bientôt des ex-employés.

Étape 3 : Créez un fonds d’urgence à partir de vos ressources existantes

Vous passez à cette étape lorsque vous avez déjà pris les mesures pour réduire les dépenses et accélérer les recettes des ventes. L’étape suivante consiste à augmenter le montant que vous mettez dans votre tirelire virtuelle chaque mois. Voici comment vous pourriez procéder :

  1. Épargnez pendant les périodes de forte rentabilité, c’est-à-dire pendant les mois où les revenus sont les plus élevés.
  2. Investir ce montant dans des actifs/investissements qui peuvent être liquidés plus rapidement.

Vous pouvez le faire manuellement, mais il est préférable d’opter pour un plan d’épargne automatique qui déduit l’argent de votre compte courant avant que vous puissiez l’utiliser pour d’autres choses.

Étape 4 : Prévoyez des prêts à court terme dans le plan

Les prêts à court terme peuvent être salvateurs pour les startups et les petites entreprises en cas d’urgence financière, cependant, vous devez planifier à l’avance et avoir toutes les options en tête lorsque vous en aurez réellement besoin. Voici quelques sources de prêts à court terme les plus populaires et les plus utiles que vous devez avoir dans votre plan :

1- Les prêts commerciaux des amis et de la famille : Ils ont tendance à offrir des taux d’intérêt plus bas et des conditions de remboursement flexibles.

2- Les prêts personnels : En particulier, une entreprise individuelle ou un partenariat de petites entreprises peuvent obtenir un prêt commercial d’urgence à court terme en demandant au propriétaire de puiser dans une ligne de crédit personnelle.

Vous pouvez retrouver d’autres conseils pour votre entreprise sur ce site business bancpublic.org.