Il n’est pas rare de voir des restaurants qui se ferment à cause des pertes cumulées. La bonne nouvelle est qu’il est possible d’éviter une telle situation, en portant l’attention sur la rentabilité de l’entreprise et sur la manière dont elle est gérée. Il est notamment utile d’évaluer régulièrement le commerce en recourant à des indicateurs clés, comme le coefficient multiplicateur restauration rapide. Des conseils pour maximaliser la rentabilité de son restaurant.

Bien calculer la marge de son restaurant

Pour gérer convenablement un restaurant, il existe un certain nombre de ratios et d’indicateurs qu’il faut maîtriser. Pour cela, on cite d’abord le coefficient multiplicateur restauration rapide, qui est incontournable quand on souhaite calculer le prix d’un plat ou d’une boisson et ainsi définir la marge. Il permet de calculer ce prix en fonction du coût matière du plat ou de la boisson. Pour cela, la formule qui s’applique est :

Coefficient multiplicateur = Prix de vente / Coût matière

Par ailleurs, d’autres ratios et indicateurs sont importants en termes de restauration. Tel est par exemple le cas des ratios de charges de personnel, le ratio des charges d’exploitation, les marges brutes, le nombre de couverts et le chiffre d’affaires. Le fait de suivre ces divers éléments permet de maîtriser la situation de l’entreprise et ainsi d’avoir un seuil de rentabilité avantageux.

Réduire les coûts de la gestion de restaurants

La maximalisation de la rentabilité d’une entreprise de restauration doit aussi passer par la réduction des coûts. De nombreuses solutions existent pour y parvenir :

  • La mise en avant des produits à marge brute élevée : un coût alimentaire élevé peut signifier dans certains une rentabilité plus importante. D’où l’utilité de se concentrer dans la commercialisation de ces produits ;
  • Déterminer la quantité de plats à préparer quotidiennement, dans le souci d’économiser les matières premières.  La quantité de ces dernières doivent être proportionnelles à la quantité de préparation par jour, afin d’éviter la détérioration et aussi le gaspillage ;
  • Revoir régulièrement le prix des plats : il est indispensable de mettre à jour le prix du menu, selon la variation du coût matière. Cela se fait par l’utilisation fréquente du coefficient multiplicateur restauration rapide.

Utiliser un logiciel de calcul de marge de restaurant

Outre les ratios et les indicateurs cités précédemment, le chef d’entreprise doit également gérer d’autres paramètres pour optimiser ses bénéfices. Tel est par exemple le cas des commandes faites auprès des fournisseurs, des stocks, des heures de travail, etc. Pour pouvoir gérer convenablement ces différents paramètres, on peut bien se servir d’un logiciel de calcul de marge pour restaurant. Il s’agit d’un programme informatique conçu non seulement pour les restaurants, mais également pour les bars, les hôtels, les boulangeries, les snacks, etc. Grâce à l’outil, le calcul de la marge de l’entreprise devient plus facile et plus efficace dans la mesure où il se sert de divers indicateurs, comme le coefficient multiplicateur restauration rapide.

De plus, il peut aider le chef d’entreprise dans la planification des besoins avant le lancement des commandes fournisseurs, dans l’établissement des documents techniques ou encore dans la suivie des historiques des prix.