Le dermographe est un appareil spécifique à la réalisation du maquillage permanent. Sa conception et sa composition sont étudiées pour la pigmentation de la peau et l’outil n’est aucunement adapté à d’autres techniques. La qualité du maquillage dépend de la performance du dermographe utilisée. On retrouve de nos jours une panoplie de modèles et évidemment, choisir le meilleur n’est pas une tâche facile. Comment reconnaître le bon dermographe ? On vous partage les critères à considérer.

Puissance

La puissance est un point décisif, car c’est notamment sur celui-ci que repose la performance d’un appareil. Trouvez donc parmi les modèles de dermographes un dispositif capable de maquiller tout type de peau et de réaliser le maquillage à grande vitesse. Plus un appareil est puissant, plus il est capable d’effectuer les micro-perforations avec une grande pression au niveau des aiguilles. Cette dernière étant nécessaire sur les peaux grasses et épaisses où le pigment risque de ne pas s’insérer normalement. En guise de compromis, choisir un modèle proposant une puissance ajustable est la solution. Ainsi, il est possible de profiter d’une grande puissance sur les peaux mixtes et d’une bonne délicatesse sur les zones plus sensibles et fragiles.

Vitesse des coups

On doit aussi prendre en compte la vitesse qui est un critère important pour réaliser rapidement, mais avec précision un maquillage permanent. Un modèle performant peut proposer entre 50 et 150 coups par seconde, à régler en fonction de la fragilité de la peau. Le contrôle se fait généralement depuis un écran tactile pour faciliter l’utilisation. Avec cet ajustement s’ajoute aussi le réglage de la longueur des aiguilles pour avoir la bonne profondeur au moment de percer la peau.

Qualité

Un modèle performant et de bonne qualité est toujours l’idéal pour réaliser des séances professionnelles en salon de beauté. Le milieu exige d’ailleurs l’usage de dermographe certifié CE, une règle qui s’applique à tous les praticiens en maquillage permanent. Ces appareils sont plus sûrs pour s’adapter à l’utilisation et pour éviter au maximum les dangers sur la santé de la peau. Quand on parle de qualité, on pense aussi au design des dermographes et à leur ergonomie. Un modèle compact et assez élégant pourrait très bien faire l’affaire. Un appareil léger et moins encombrant est aussi à privilégier pour ne pas vous fatiguer les bras tout en vous offrant un meilleur confort d’utilisation.

Puissance sonore et intensité des vibrations

Un dermographe bruyant et provoquant trop de vibrations peut être désagréable à utiliser. Il faut donc inclure parmi les critères le niveau sonore et l’intensité des vibrations des appareils. Autant choisir un modèle silencieux, mais qui reste fonctionnel. Cela fera moins de désagrément dans le salon et de plus, les patients seront moins traumatisés à l’idée de faire du maquillage permanent sur leur peau. On essaie surtout d’éviter que l’appareil émette un son de moteur bouleversant et assez gênant. D’ailleurs, quand le bruit est trop puissant, ça fatigue aussi les oreilles après une utilisation prolongée.