La production audiovisuelle événementielle est sollicitée par un grand nombre d’entreprise en ce moment. En effet, aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises intègrent ce genre de projet dans leur stratégie de communication. Lorsqu’on parle de production vidéo, le tournage est la partie la plus importante. Il s’agit d’une étape au cours de laquelle le film commence à prendre forme, à devenir plus concret. C’est aussi à cette étape de la production audiovisuelle que les équipes de l’agence vont travailler directement sur le terrain. Aussi, c’est à ce moment que les premiers éléments palpables du film sont générés.

La préparation

La préparation est une étape très importante pour le tournage d’un film ou d’une quelconque production audiovisuelle évènementielle. C’est surtout au réalisateur de coordonner la préparation. Il définit chaque séquence, les mouvements des caméras et les plans de travail. Les directeurs de casting se charge de recruter les personnages secondaires et les figurants. Tous les documents liés aux tournages sont préparés et validés (autorisation, assurances…).

La gestion de l’équipe est la clé de réussite d’un tournage. Le réalisateur s’organise avec chaque responsable sur le déroulement du tournage. Chaque équipe doit maîtriser ses tâches respectives dans les moindres détails.

L’installation

Une fois le lieu de tournage trouvé, on passe à l’installation. La mise en place des matériels précède toujours le tournage. Plusieurs éléments sont pris en compte.

–           La lumière

La luminosité constitue un élément essentiel au tournage d’un film. Plusieurs projecteurs sont installés avec des réflecteurs. Elles sont utilisées pour réduire les zones d’ombres autour de la scène. Des draps noirs sont installés pour empêcher la lumière d’éparpiller.  Pour un tournage dans une espace ouverte, les réflecteurs sont les plus utilisés. A l’extérieur, l’électricité est souvent indisponible, il est important de savoir jouer la lumière naturelle pour une production audiovisuelle évènementielle.

–           Les caméras

En même temps que la mise en place des outils de lumières, les responsables de prise de vue installent les caméras. Plusieurs caméras sont installées dans tous les angles pour la captation des images. Les cadrages sont réglés en respectant les normes. C’est au réalisateur de diriger le cadrage de la scène. Les caméras installées possèdent des objectifs spécifiques pour tourner les différentes scènes.

Pour faire déplacer les caméras, plusieurs techniques sont disponibles. Les plus utilisés sont le « traveling » qui se fait sur un plateau et le « Steadicam » où la caméra se déplace à partir d’un système en suspension. L’utilisation d’un drone est aussi courante pour avoir une prise de vue aérienne.

–           Le son

La préparation des matériels de prise de son est aussi une étape importante. Des micros seront posés sur les acteurs de manière cachée. Des micros suspendus sont aussi préparés.

–           Les tentes de préparation

Les tentes de préparation appelé aussi département HMC (Habillage, Maquillage, coiffure) sont installés près du lieu de tournage. Les costumes à utiliser et les maquillages nécessaires sont amenés dans la tente.

La mise en place de tous les décors doit être prête avant le tournage pour chaque séquence.

Le tournage proprement dit

Après que tous les acteurs concernés et les matériels soient préparés, la capture des images peut commencer. Tout le monde prend sa place respective à sa tâche. Avant de commencer on entend souvent le mot « moteur » puis « action ». Une Clap retentit et les acteurs commencent à jouer. Les caméramans occupent la prise sous la directive du réalisateur. A la fin de chaque scène, on entend encore le clap avec le mot « coupez ». Chaque scène est composée de la répétition de ces stades de tournages.

Le tournage d’un film se fait en plusieurs jours voire des mois. Il est parfois nécessaire de se déplacer et de réinstaller tous les matériels et les équipements.