Se soigner fait partie des choses les plus importantes pour un individu. En effet, qui ne souhaite pas être en bonne santé ? La santé est une manière de se porter. Lorsqu’elle est altérée, le premier réflexe est de s’acheter et de se procurer des médicaments.

Cependant, de nombreuses personnes tombent dans le piège de la contrefaçon. Dans l’urgence, beaucoup oublient de vérifier la nature des médicaments et commettent très souvent cette erreur. Voici alors quelques astuces utiles qui permettent d’éviter les médicaments contrefaits.

Éviter l’automédication

De nombreuses personnes évitent d’aller consulter un médecin pour minimiser leurs dépenses. De ce fait, elles se soignent d’elles-mêmes en consommant des médicaments qu’elles pensent efficaces. La prise de médicament sans avis médical comporte un risque : la consommation de médicaments contrefaits. Pensant bien faire, les patients achètent des médicaments sans ordonnance et ne font pas attention à leurs authenticités.

Le risque de l’automédication est dû au fait que les patients ne savent pas où acheter ses médicaments. Elles font confiance aux coins de rue et aux conseils des proches. Ils tombent facilement dans le piège des faux médicaments, car celles-ci sont moins chères. L’automédication est la première chose à éviter pour échapper aux faux médicaments. Pour obtenir plus de conseils, il est judicieux de consulter le site https://exphar.com/.

Acheter ses médicaments uniquement en pharmacie

Consommer des produits de santé contrefaits représente un risque majeur pour la santé. Afin d’éviter tout risque, il est préférable de consulter un médecin ou d’aller en pharmacie. Les pharmaciens sont des experts, ils respectent les normes de qualité et ne vendent qu’avec délivrance de licence.

Autrement dit, les médicaments vendus en pharmacie ne sont pas frauduleux et répondent aux conditions : identité, provenance, historique de fabrication et d’autorisation. De plus, les pharmaciens peuvent également offrir des conseils pertinents. Il n’y a donc aucun risque de surdosage, de mauvaise posologie ou d’inefficacité du médicament.

Acheter ses médicaments uniquement en pharmacie

Demander conseil auprès du médecin

Afin de se défendre face aux dangers de la contrefaçon, il serait sage de suivre l’avis d’un médecin. Ce dernier est mieux placé pour connaitre le type de soins adéquats et les médicaments qu’il faut.

Mais surtout, il peut conseiller sur l’endroit où acheter des médicaments : éviter les coins de rue et opter pour les pharmacies. Le médecin est un agent de santé qui sait reconnaitre les bons des faux médicaments. De ce fait, il est préférable de lui demander des indications et des instructions sûres comment identifier les médicaments contrefaits afin de les éviter.

Reconnaitre les médicaments contrefaits : identité, forme, dates, notice, autorisations

La contrefaçon est une fraude, ainsi consommer des médicaments contrefaits peut porter atteinte à la santé. Mais il existe heureusement des moyens de prévention pour lutter contre ce fléau de santé. La première chose à faire serait de reconnaitre ces médicaments contrefaits. Reconnaitre soi-même la contrefaçon lors de l’achat du produit est capital pour éviter toute répercussion sur la santé.

Il suffit d’analyser si la présentation de l’identité du médicament est fausse, à savoir son nom, son emballage, ses composantes, sa provenance. L’absence ou l’écriture floue de date de fabrication ou de péremption est aussi un indicateur. Si la boite ne contient pas de notice, le médicament est suspect. Il faut également se méfier des médicaments ayant une forme ou une taille inhabituelle ou non identique à ce que le médecin avait indiqué.

Se méfier des médicaments à des prix trop alléchants

La falsification et contrefaçon des médicaments peuvent s’éviter grâce à un simple geste : ne pas acheter dans les coins de rue. Il n’est pas rare de voir des personnes allant dans les ruelles pour se procurer des médicaments parce que les prix sont moins chers. Il arrive aussi qu’elles le fassent parce que d’autres le font alors cela semble normal.

Pourtant rien ne prouve que ces médicaments soient authentiques et de bonne qualité. Un défaut sur l’emballage, un aspect modifié ou l’absence de notice sont des signes que le médicament est contrefaits. C’est pour cette raison qu’ils sont vendus à des prix trop attractifs. Il serait plus sûr d’acheter ses médicaments en pharmacie, surtout s’il n’y a pas d’ordonnance.