L’entretien d’un jardin impeccable présente une variété de défis, notamment sur le plan physique, financier et créatif. Le désir de disposer d’éléments de jardin propres et attrayants, avec un minimum d’entretien et de coûts, a conduit à la popularité croissante des surfaces en gravier. Les chemins en gravier sont une option élégante, polyvalente et très durable pour votre jardin, avec un minimum d’entretien requis s’ils sont posés correctement. Ce guide vous montrera comment poser un chemin de gravier rentable et durable pour votre jardin, sans avoir besoin de faire appel à des entrepreneurs.

 

Étape 1 : Planification de votre allée en gravier

 

Les premières questions que vous devez vous poser concernent le point de départ et d’arrivée de votre allée en gravier, sa largeur et, bien sûr, le montant que vous souhaitez dépenser. Plus l’allée en gravier est longue ou large, plus vous devrez commander de gravier ou de granulats. Vous pouvez planifier à l’avance le tracé précis de votre chemin de gravier à l’aide de ficelles ou de peintures de marquage, mais essayez aussi d’autres idées. Le chemin le plus évident n’est pas forcément le meilleur. Vous devez également vous assurer que la surface de base est adaptée à un chemin de gravier ; les pentes raides, en particulier, doivent être évitées.

 

Étape 2 : Choisir vos granulats

 

Il existe une variété presque illimitée de combinaisons de granulats et de gravier pour un sentier et chaque variété a ses propres forces et ses meilleures applications.

 

Si, par exemple, votre sentier doit se trouver sur un terrain en pente, nous vous recommandons des granulats de 20 mm pour l’ardoise ou de 10 mm ; ceux-ci peuvent facilement s’adapter à un sol irrégulier, en particulier lorsqu’il pleut. En général, les graviers jusqu’à 16 mm sont considérés comme les plus appropriés, tandis que l’ardoise de 20 mm est également utile pour former une surface de marche plate et confortable. Explorez et soyez créatif ; il y aura toujours un agrégat idéal pour le chemin que vous souhaitez, mais vous pourriez aussi découvrir quelque chose de complètement nouveau. Pour un look contemporain à votre chemin de gravier, il n’y a pas de meilleur choix que le marbre blanc polaire de 20 mm. Si vous cherchez un chemin de gravier chaud et beau, essayez le gravier de pois de 10-14 mm. Un agrégat de quartz extrêmement polyvalent. 

 

Étape 3 : Marquage et préparation

Il est temps de tracer l’itinéraire final de votre chemin ; vous l’avez peut-être déjà fait à l’étape 1. Il existe de nombreuses façons de marquer votre chemin. Nous vous recommandons d’utiliser une corde, une ficelle, de la peinture pour tracer des lignes ou même votre tuyau d’arrosage. Une fois que vous êtes satisfait de l’itinéraire prévu, il est temps de creuser.

 

Étape 4 : creusez votre tranchée de bordure

 

À ce stade, vous voulez enlever la terre arable dans la zone marquée pour former une tranchée. Visez une profondeur d’environ 10 cm et utilisez une bêche à bord carré pour vous assurer que les côtés de la tranchée sont droits et réguliers. Lorsque vous avez terminé, vous devez lisser le fond de votre tranchée avec un râteau et la compacter à l’aide d’un tamper ou d’un autre outil d’aplanissement.

Étape 5. Fermeture de la zone de votre chemin

 

Une fois que votre tranchée est bien compacte, il faut la border pour que le gravier reste bien contenu. Vous pouvez choisir parmi plusieurs types de bordures, notamment les bordures en métal, les briques, le bois et la pierre. Ces bordures doivent couvrir les deux côtés du chemin. 

 

Étape 6 : Tapissez la tranchée de pierres concassées

Une étape très simple mais très importante consiste à recouvrir le sol lisse et compacté au fond de la tranchée avec des pierres concassées. Il doit y avoir environ 10 cm de pierres dures, qui doivent être de niveau sur toute la surface du chemin. Veillez toujours à ce que les pierres concassées soient compactées une fois posées, à l’aide d’une masse ou d’un compacteur à plaque, que vous pouvez louer dans votre magasin de bricolage local.

 

Étape 7 : Ajoutez une membrane résistante aux mauvaises herbes

 

Il est fortement recommandé d’inclure un stabilisateur de gravier entre la base de la tranchée et la couche supérieure de gravier. Un stabilisateur permettra aux graviers de ne pas se mélanger à la couche de base de béton ou au sol sous-jacent. Il est également solide et perméable et empêchera les mauvaises herbes de pousser à travers vos graviers. 

 

Placez simplement votre membrane résistante aux mauvaises herbes sur le dessus de la pierre concassée avant de couper et de façonner l’ensemble du chemin, en chevauchant les coupes à l’intérieur des courbes.

 

Étape 8 : Pose de votre surface de gravier

 

Une fois que votre membrane de prévention des mauvaises herbes est posée, il est temps de terminer et de répartir soigneusement votre gravier sur la surface. Veillez toujours à obtenir une couverture uniforme d’une profondeur d’au moins 2 à 3 cm. Le gravier peut être simplement déposé à la pelle sur la membrane, puis réparti avec un râteau de jardin.

 

Conseils d’entretien

 

Un chemin de gravier est certainement une solution à faible entretien pour votre jardin. Grâce à ces conseils d’entretien simples, faciles et abordables, vous pouvez être sûr que votre chemin de gravier durera des années et des années.

  • Assurez-vous que toute la zone du chemin et ses environs sont bien désherbés avant la pose du chemin.
  • Ratissez et rangez les agrégats déplacés aussi régulièrement que possible pour maintenir une surface uniforme.
  • Restez attentif aux points bas (ou nids de poule). Ils peuvent être inévitables après un temps difficile, mais peuvent être évités par un ratissage régulier. Pour y remédier, il suffit d’élargir le nid de poule et de remplir toute la zone avec du nouveau gravier frais.
  • Attendez-vous à perdre et à remplacer un peu de gravier au fil du temps. L’usure générale peut entraîner une redistribution de gravier meuble, surtout après un temps difficile. C’est une bonne idée d’avoir un peu de gravier de rechange de la même couleur et de la même taille pour le compléter de temps en temps.
  • Vous voulez encore moins d’entretien ? Essayez un système à base de résine.

 

Un système à liant résineux mélange des granulats naturels, du gravier ou d’autres matériaux avec une résine transparente. Ce mélange est ensuite étalé sur une base pour obtenir une surface de gravier plate et attrayante, mais qui est fixée en place par la résine. Avec un système à base de résine, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter des pierres qui peuvent être soulevées ou perdues. Il est également perméable et peut contribuer à prévenir les inondations.

 

Dans cet article, vous apprendrez à choisir une tondeuse à gazon.