Le syndic de copropriété est amené à réaliser un certain nombre de missions dans le cadre de l’exercice de son travail. Il est en charge de la gestion de l’immeuble et de ses parties communes. Sa responsabilité peut être engagée devant les résidents.

Le métier requiert des compétences avérées en matière immobilière, juridique et comptable. Le poste ne pourra donc être occupé par une personne qui ne dispose pas de ses notions. Pour pouvoir travailler en toute légalité, le syndic doit remplir quelques conditions. Pour être fixé sur le sujet, suivez le guide.

Les conditions requises pour devenir syndic

D’emblée, il convient de préciser que le syndic peut être une personne physique ou morale.

L’obtention d’une carte professionnelle de syndic

Tous les prétendants à ce poste doivent posséder une carte professionnelle de syndic. Sans ce document, il ne peut exercer son métier et réaliser un bénéfice sur ses services. À noter que cette carte a une durée de validité de 10 ans. Elle est renouvelable. Pour en avoir une, il faut en faire la demande auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie. Celle-ci la délivre au moment de l’immatriculation de l’entreprise.

Justifier d’une garantie financière suffisante

En vertu des dispositions légales en vigueur, le syndic de copropriété doit entre autres disposer d’une garantie financière minimum. Celle-ci servira à rembourser les fonds, les effets ou encore les valeurs déposés. Le montant de la garantie est fixe par les autorités compétentes.

À noter qu’elle est également exigée pour pouvoir obtenir une carte professionnelle. Pour avoir de plus amples informations sur le métier de syndic, un petit détour par le site https://syncura.be/fr est de mise.

conditions requises pour devenir syndic

La souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle

Il faut savoir que l’exercice du métier de syndic est également soumis à la souscription d’une assurance civile professionnelle. Elle permet entre autres de couvrir les risques de dommages matériels, immatériels ou corporels causés à autrui. La garantie responsabilité civile a ainsi vocation à couvrir ces événements, mais aussi à indemnisé les victimes au lieu et place de l’assuré.

Les attributions d’un syndic de copropriété

Avant toute chose, il faut savoir que le syndic est désigné par le syndicat des copropriétaires. Il est choisi dans le cadre d’un vote en assemblée générale. Il doit élu à la majorité absolue des voix. Il assure la gestion administrative et financière de l’immeuble.

En tant qu’administrateur de la copropriété, il est entre autres chargé de :

  • Représenter le syndicat des copropriétaires devant les cours et les tribunaux en cas de litiges
  • Faire exécuter le règlement de la copropriété
  • Mettre en œuvre les décisions prises lors de l’assemblée générale des copropriétaires
  • L’entretien de l’immeuble et de sa mise aux normes.