Avoir une piscine privée dans son jardin est le rêve de la grande majorité des propriétaires. Elle permet entre autres de valoriser une habitation.

C’est aussi une manière de profiter des joies de la baignade sans avoir à quitter sa propriété surtout durant les périodes de chaleur. On s’évite ainsi les foules dans les bassins publics.

En résumé, avoir son propre coin d’eau offre bien d’avantages. Si vous avez décidé d’en construire une chez vous, sachez qu’il existe trois grandes catégories de piscine.

Ce sont les bassins hors-sol, enterrés et semi-enterrés. Dans cet article, intéressons-nous plus particulièrement à la dernière option et aux règlementations qui la régissent.

Faut-il une autorisation pour la construction d’une piscine semi-enterrée ?

De prime abord, il convient de rappeler qu’en Belgique, le secteur de la construction est soumis à un certain nombre de conditions. Elles concernent surtout le respect des règles d’urbanisme. Il s’agit dans la pratique de la réalisation d’une déclaration préalable des travaux ou encore la demande d’un permis d’urbanisme.

Le non-respect de ces exigences peut entraîner de lourdes conséquences aux propriétaires. Pour le cas des piscines semi-enterrées, deux cas de figure peuvent se présenter.

Une exemption de permis

La législation piscine semi enterrée offre deux choix. La première concerne les cas où le permis n’est pas obligatoire. La seconde se réfère aux situations où une telle autorisation est nécessaire.

Concernant l’exemption de permis pour la construction d’une piscine enterrée, elle est soumise à certaines conditions. Elle concerne :

  • La taille du bassin : il doit faire moins de 75 m²
  • La proximité de la piscine avec les limites du terrain : elle doit être à au moins 3 mètres de celle-ci.

Le respect de certains dispositifs de sécurité et quelques règlements sur les questions d’abri sont également requis. Ils peuvent différer d’une région à une autre. Pour les connaître, rendez-vous auprès de votre commune pour avoir les renseignements nécessaires.

piscine

Un permis obligatoire

L’obtention d’un permis de bâtir est requise dans les cas où votre piscine a une superficie supérieure à 75 m². Il en est de même si elle est située en bordure des limites de votre terrain ou de votre maison.

Les autorisations nécessaires doivent être demandées auprès de votre commune. Il convient de préciser que les règlements d’urbanisme sont différents d’une commune à une autre. Ainsi, pour éviter d’éventuelles infractions urbanistiques, renseignez-vous auprès de votre mairie sur les démarches à faire.

L’intervention d’un architecte est-elle obligatoire pour la construction d’une piscine semi-enterrée ?

La législation piscine semi-enterrée n’est pas très difficile à cerner. Ce qu’il faut retenir, c’est que les règlementations applicables dans une région ou une commune peuvent ne pas l’être dans une autre. Elles présentent toutefois des similitudes.

Pour le cas de la Flandre par exemple, le concours d’un architecte n’est pas requis si le permis n’est pas obligatoire pour la construction de la piscine.

Dans le cas contraire, les propriétaires qui souhaitent faire installer une piscine semi-enterrée au sein de leur propriété doivent faire appel à un architecte. L’accomplissement d’une des conditions suivantes vous exempte toutefois de cette obligation. Ce sont :

  • La superficie du bassin semi-enterré est inférieure à 50 m²
  • La piscine à construire se trouve à moins de deux mètres de votre maison et de la limite de votre propriété.