Les aides à domicile sont quotidiennement en contact avec des personnes malades, âgées, vulnérables, etc. C’est un métier stressant qui exige beaucoup de disponibilité et de dévotion. Quand le covid-19 a commencé à sévir, le métier est devenu plus stressant. Les différents acteurs dans le domaine des services à domicile doivent mettre en œuvre toutes les actions pour protéger les employés. De même, les employés doivent également maîtriser toutes les règles pour sécuriser les personnes vulnérables dont ils s’occupent.  

Des équipements de protections supplémentaires pour renforcer les gestes barrières 

Les aides à domicile font partie des personnes les plus exposées depuis le début de la crise sanitaire. Pour continuer leurs activités, les agences ont dû mettre en place des actions supplémentaires pour diminuer les risques et protéger les employés tout autant que les personnes pour lesquelles ils interviennent. À Toulouse, de nouveaux protocoles ont été mis en place pour renforcer la sécurité des employés et des patients. Là-dessus, le port d’équipements de protections individuelles supplémentaires a été instauré. En recourant à une aide à domicile Toulouse, les personnes âgées et vulnérables peuvent avoir l’assurance d’être protégées contre les risques d’une infection. De même, les employés sont plus rassurés lorsqu’ils effectuent leur travail. 

Quelques conseils pratiques 

Voici quelques conseils pratiques pour limiter les risques de propagation du virus et réduire les cas d’infections chez les aides à domicile. 

  • Faire des formations continues sur la situation sanitaire du pays

Il est essentiel de prendre conscience que le contexte a bien évolué depuis l’arrivée du Covid-19. Là-dessus, il est crucial de mettre à jour les informations à la disposition des personnes qui souhaitent effectuer le métier d’aide à domicile. Il faut entre autres faire des formations régulières sur les situations à risques, les gestes à adopter pour réduire la propagation de l’infection, etc. 

  • Mettre à la disposition de tous une cellule de soutien psychologique 

Puisque les aides à domicile sont, comme cité plus haut, parmi les personnes qui sont au front durant cette crise du covid-19, elles sont souvent sujettes à des crises psychologiques. Bon nombre d’aides à domicile sont anxieuses et angoissées car elles risquent tous les jours d’être contaminées par le virus. Non seulement, les risques sont d’ordre sanitaire mais également d’ordre financier. En effet, la pérennité de l’emploi est menacée par la crise qui perdure. 

Des changements au niveau des procédures 

La crise liée au coronavirus a impacté presque tous les secteurs d’activité. Et des changements de fond ont été apportés par les dirigeants d’entreprise afin de gérer au mieux la situation malgré la crise sanitaire. Là-dessus, de nouveaux dispositifs de travail ont été instaurés dans la plupart des services de prestations d’aides à domicile. Ce, pour que chacun puisse continuer à faire son travail sans avoir peur pour sa santé ou sa vie. 

Durant la période où le virus était en pleine propagation, les aides étaient limitées. Seules les prestations essentielles étaient conférées. Aussi, le temps de travail était raccourci. Conscients que ces situations peuvent engendrer des frustrations et des inquiétudes au niveau des employés, les agences à Toulouse ont mis en place des consignes afin que tout le monde puisse continuer son travail dans une ambiance conviviale et calme. L’aide a domicile toulouse a pu être maintenu e malgré la forte crise sanitaire. 

Ci-après quelques actions mises en place au niveau de ces agences :

  • La mise en place d’un planning de travail précis 

Un planning clair et précis permet à chacun de savoir exactement ce qui l’attend et ce qu’il doit faire. C’est donc la première action qui doit être entreprise. 

  • L’identification des priorités

La gestion des priorités doit également être enseignée aux aides à domicile. Et ce, pour qu’elles puissent gérer leur temps et faire ce qui est essentiel dans le strict respect des gestes barrières. 

  • Le partage d’expérience

Le partage d’expérience permet de s’améliorer dans son travail. C’est également rassurant de savoir que vous n’êtes pas seul à vivre ces situations difficiles. 

  • La sensibilisation sur l’EPI ainsi que les gestes barrières

La sensibilisation sur l’EPI et le respect des gestes barrière doit être faite de manière hebdomadaire. Conscientiser les aides sur l’importance de ces deux notions est primordial pour pouvoir continuer à travailler en toute sûreté.