Pour suivre les programmes de cyclisme proposés pour rester en bonne santé, il n’est pas indispensable de posséder un vélo de course digne du Tour de France. Moyen de transport efficace, le vélo est celui qui demande le moins d’énergie pour déplacer un poids moyen sur une distance donnée. Avec une bonne bicyclette, presque tout votre effort est employé à lutter contre la résistance de l’air et non à vous propulser en avant. Voilà en quoi vous allez mettre votre effort pour vous maintenir en forme. Nous allons voir quels sont les facteurs de résistance.

La résistance relative

Cette résistance augmente en fonction de la vitesse relative du vent et de celle du vélo. Les coureurs cyclistes adoptent une position ramassée pour limiter cette résistance. L’inclinaison de la route influence également l’effort à fournir, la quantité de travail à fournir est doublée pour une pente encore faible. 

Le terrain et la vitesse 

Comme le terrain et la vitesse relative du vent entraînent des différences importantes dans la dépense énergétique, les temps et les distances donnés dans ce programme constituent un guide moins précis que les programmes de course à pied et de natation. La règle fondamentale à observer par les débutants est de se fier à la durée de l’exercice plutôt qu’à la distance et de maintenir un niveau d’effort raisonnable. 

Fréquence cardiaque de sécurité

Il doit être suffisamment intense pour que vous transpirez et soyez légèrement essoufflé, mais il faut que vous puissiez entretenir une conversation. Prenez régulièrement votre pouls et ne dépassez pas la fréquence cardiaque de sécurité. 

Votre équipement de cycliste

Les vélos modernes sont équipés d’un dérailleur. Les débutants ont tendance à utiliser un pignon trop dur. Au début, il faut apprendre à mouliner, c’est-à-dire à prendre une fréquence de pédalage élevée avec un petit pignon. À mesure que vous progressez, variez le terrain pour pédaler en côte. 

Accélération et durée d’entraînement

Dans le programme de niveau moyen, ajoutez une accélération d’une minute (un effort intense de courte durée), avec un pignon plus dur, à la moitié et à la fin de chaque période de vingt à trente minutes d”entraînement. Pendant chaque accélération, pédalez aussi vite que possible. Echauffez-vous avant une accélération et récupérez lentement après. Dans le programme «confirmé», augmentez progressivement la durée et la fréquence des accélérations pour arriver à quatre accélérations de deux minutes chacune au début du pm gramme, puis passez progressivement à cinq accélérations de deux minutes et demie chacune.

Des bicyclettes d’appartement

Utilisez la bicyclette dans votre club sportif ou chez vous pour acquérir et maintenir un bon niveau de capacité aérobie. Ces vélos sont des modèles de base avec réglage manuel de la résistance et de la vitesse aux nouveaux modèles très perfectionnés, informatisés. 

Pour votre vélo d’appartement, recherchez le confort et la solidité. Choisissez un vélo à transmission par chaîne et à roue libre. Le vélo doit être stable, équipé d’une selle confortable et d’un guidon réglables. Vérifiez que vous pouvez régler la résistance en pédalant pour éviter d’avoir à vous arrêter pour augmenter la puissance.

Les clubs sportifs ont les moyens de suivre les nouveautés technologiques dignes de vélos d’entraînement professionnels. Certains modèles sophistiqués permettent de tenir compte des caractéristiques physiologiques personnelles ou de choisir un programme qui modifie la résistance pendant la séance de travail. Ils donnent des informations sur votre niveau de condition physique jusqu’au nombre de calories que vous brûlez.

Anecdotes célèbres… à ne pas reproduire chez vous ! 

Avec l’été qui approche, la fièvre pour le tour de France est de retour. J’ai déjà commencé à collectionner les paninis du tour de France 2021 dans mon album d’autocollants.

Alors si comme moi vous êtes un grand fan de cyclisme et du tour de France en particulier. Vous vous demandez comment font vos idoles pour parcourir les côtes si pentues tout en restant en bonne santé ? Professionnels du cyclisme, leurs entraînements vont de paire avec une hygiène de vie irréprochable.

Saviez-vous que chaque coureur ingurgite 123 900 calories au cours des trois semaines de course. Soit 495 croissants, 152 petits-déjeuners anglais complets ou 200 bouteilles de champagne!

Aussi, chaque équipe prépare 3 900 barres nutritives, 80 kg de noix, de raisins secs, d’abricots et de figues, 3 000 bouteilles d’eau et… 20 pots de confiture qui seront consommés pendant la course, de quoi démarrer sur des tartines blocks !

4 façons dont les produits laitiers peuvent améliorer la santé

 

Aussi, vous doutiez-vous que l’hygiène des cyclistes dès le début du Tour de France n’était pas aussi stricte qu’aujourd’hui ?

Dans les années 1920, les concurrents partageaient des cigarettes en roulant, car on croyait à l’époque qu’ils aidaient à ouvrir les poumons pour les ascensions.

De l’alcool a été consommé pour soulager les douleurs pendant la course. Cela a ensuite été interdit en 1960, car on pensait qu’il s’agissait d’un stimulant.

Alors ? Prêt à monter en selle ?

Reconstruction nasale après un traumatisme